Évaluation de l’admissibilité financière

Pour déterminer si vous êtes admissible financièrement à l’aide juridique, nous tenons compte de vos revenus, de vos biens et de vos liquidités, incluant ceux de votre conjoint ou conjointe.

Si vous avez des intérêts opposés à ceux de votre conjoint ou conjointe, nous ne tenons compte que de vos revenus, de vos biens et de vos liquidités.

Notez que si vous êtes admissible financièrement, vous pouvez l'être sous le volet gratuit ou sous le volet contributif.

Les revenus sont calculés sur une base annuelle. Nous prenons en compte toutes les sources de revenus, notamment :

  • Emploi
  • Entreprise
  • Immeuble
  • Prestations d’asssurance-emploi
  • Indemnités de remplacement de revenu de la CNESST
  • Indemnités de remplacement de revenu de la SAAQ
  • Prestations d’assurance salair
  • Pensions alimentaires
  • Bourses et autres avantages.

Certains revenus peuvent être déduits de notre calcul.

Nous pouvons déduire les dépenses liées à :

  • Une déficience physique ou mentale grave
  • Les frais de garde versés jusqu’à concurrence du montant admissible au crédit d’impôt provincial
  • Les pensions alimentaires réellement versées
  • Les frais de scolarité déductibles en vertu de la Loi sur les impôts.

Nous tenons compte de la valeur de vos biens
et de ceux de votre conjoint ou conjointe, tels que :

  • Les immeubles
  • Les fonds de retraite non immobilisés
  • Les dettes

Nous incluons vos liquidités et celles de votre conjoint ou conjointe soit :

  • Les espèces
  • Les actifs pouvant être convertis en espèces à court terme, telles que les obligations d’épargne et les actions boursières
  • Pour déterminer l’admissibilité financière d’un mineur, nous tenons compte de :
  • Si le mineur a des intérêts opposés à ceux de ses parents ou de la personne qui en a la garde par jugement, nous ne tenons compte que des revenus et des liquidités du mineur.

Dans ce cas, le coût des services pourra être réclamé aux personnes qui en ont la garde.

 

  • Si les parents ne sont pas admissibles à l’Aide juridique, ils devront alors, chacun, assumer 50 % de la facture.

Admissibilité à l'aide gratuite

Pour être admissible à l’Aide juridique gratuite, vos revenus et ceux de votre conjoint ou conjointe doivent être inférieurs au barème fixé par le règlement.

Barème de l'admissibilité à l'aide gratuite

En vigueur à partir du 31 mai 2021.

Admissibilité à l'aide avec contribution

Même si vos revenus, vos biens ou vos liquidités et ceux de votre conjoint ou conjointe dépassent le montant prévu au barème d’admissibilité gratuite, vous pouvez être admissible à l’aide juridique avec contribution.

Barème de l'admissibilité à l'aide avec contribution

En vigueur à partir du 31 mai 2021

L'aide avec contribution, important à savoir!

  • Le montant de la contribution varie entre 100 $ et 800 $, par tranche de 100 $. Cette somme comprend les frais administratifs de 50 $. Quels que soient les services rendus, la contribution ne varie pas et ne peut pas dépasser le coût des services qui vous sont rendus.

 

  • Le paiement de la contribution

Des frais de 50 $ doivent être versés lors de l’ouverture de votre dossier. Le versement de votre contribution au CCJM se fait dans les 15 jours suivants votre acceptation.

 

  • Où et à qui payer ma contribution ?

Le paiement de la contribution peut se faire au bureau d’aide juridique auquel vous vous êtes adressé ou à notre siège social. Vous ne payez jamais directement votre avocat.

 

  • Je ne peux pas payer ma contribution en une fois, que faire ?

Sous certaines conditions, la directrice générale peut faire une entente afin que votre contribution puisse être payée en plusieurs versements sur une période maximale de 6 mois.

Couverture de services, couverts et nommément couverts.

Nous sommes là pour vous Vous avez rendez-vous à nos bureaux ou vous devez vous présenter au tribunal? Vous devez porter un masque

Si vous souhaitez consulter un avocat de l’aide juridique.
Appelez nous au 514-864-2111

Si vous souhaitez des nouvelles de votre dossier.
Appelez ou écrivez à votre avocat, il vous répondra rapidement.

Si vous êtes en état d’arrestation ou détenu.
Appelez le Service provincial de garde téléphonique au 1 800 842-2213.

Si vous êtes un avocat de la pratique privée.
Obtenez les détails sur l'émission des mandats par secteur de droit
Droit civil, administratif et familial
Droit criminel, pénal et carcéral
Droit de la jeunesse
Droit de l'immigration
BAJ Laval